L'Armée Impériale

L'Armée de la Basse Chesnaie

Objectifs - armement

Dans sa sagesse, il a semblé bon à l'Empereur de fixer des objectifs clairs, simples et raisonnables pour son empire et son armée.

Ainsi, plutôt que de bâtir des projets délirants ou de tirer des plans sur la comète, l'Empereur s'est fixé un but limpide, si ce n'est simpliste, et à la portée de son Etat : envahir l'ensemble des Etats actuels et devenir maître du monde.

Bien sûr, l'envahissement des autres planètes est également prévu, mais il faut rester concret et le projet «sus à la lune» ne sera mis en œuvre qu'une fois la terre entièrement conquise.

En effet, il ne faut jamais oublier, concernant les états démocratiques, que le bien du peuple n'est probablement pas dans le cri de la masse, mais bel et bien dans le cœur du prince.

L'empire de la Basse Chesnaie se propose donc de libérer l'ensemble des peuples de la terre, afin que la paix règne sur le monde et que l'humanité soit enfin heureuse, libérée du joug politique des tyrans de tous poils.

Toutefois, et compte tenu de la mauvaise volonté évidente des états tiers, qui, à ce jour, n'ont pas daignés faire connaître à l'Empereur leur décision de se placer sous son autorité, l'Empire doit se préparer à tancer d'importance ces récalcitrants.

Ainsi, et afin de les rosser copieusement, notamment concernant les Etats-Unis, ce qui ne sera pas une mince affaire, l'Empire a mis sur pieds une armée impressionnante, dotée d'armes de destruction vachement massives à faire froid dans le dos.

Cet arsenal moderne ne cesse évidemment de croître, perfectionné dans les laboratoires secrets de l'Empire (notamment dans l'arrière cuisine, entre le sèche-linge et le frigo), mais se compose déjà de différentes armes technologiques dont la seule évocation suffira à convaincre les dirigeants de ce monde de se rendre sans combattre plus avant :

Toutes ces armes sont à la disposition des différentes corps d'armée, dont les troupes enragées sont prêtes à déferler sur leurs ennemis, menées au combat par de grands chefs militaires :

Ces torrents de troupes militaires peuvent s'abattre à tous moment sur l'Europe, faut pas nous énerver.

Bien sûr, l'Empire, foncièrement pacifique, n'utilisera jamais cet arsenal dans un but offensif, ou alors pas trop.

L'Empereur de l'Etat Libre de la Basse Chesnaie
Franck Marc 1er

Le Ministre de la Guerre
Marc CARDACCI